Que peut bien signifier la rumeur Luis Campos ? .

6 juillet 2016 - 18:36

L'information selon laquelle l'OM avait contacté Franco Baldini pour lui proposer le poste de directeur sportif avait déjà surpris. En effet, comment un club "ruiné", réduit à approcher d'obscurs joueurs de Ligue 2 en fin de contrat, peut-il espérer attirer dans ses filets l'un des meilleurs spécialistes d'Europe ? Et pour faire quoi ? L'intéressé a d'ailleurs rapidement balayé l'éventualité d'un revers de main, précisant même qu'il souhaitait prendre sa retraite. Mais, à La Commanderie, on n'en démord pas : l'Italien a bien été démarché et l'OM cherche bien un directeur sportif de haut niveau. Du coup, on a beau retourner le problème dans tous les sens, on ne voit qu'une explication : l'OM souhaite une pointure afin de défricher le terrain et de préparer l'arrivée en grande pompe du futur investisseur.

Dénicheur de plus-values

C'est peut-être le cas concernant la dernière rumeur en date, lancée hier mardi dans les colonnes de L'Equipe, à propos du directeur sportif démissionnaire de l'AS Monaco, le Portugais Luis Campos. L'entourage de MLD aurait sondé ce recruteur hors pair de 49 ans, dénicheur de talents portugais ou sud-américains et proche de Jorge Mendes et José Mourinho, avec qui il a travaillé au Real Madrid. Une rumeur surprenante, mais surtout alléchante, comme l'explique au Phocéen le spécialiste de l'AS Monaco au Parisien, Florian Fieschi : "C'est quelqu'un qui a une très grande connaissance du marché, et surtout des jeunes joueurs qui vont exploser. Luis Campos, c'est quand même 250 millions d'euros générés en indemnités de transfert sur les deux derniers mercatos, c'est colossal. Tous les joueurs qu'il a choisis ont explosé. Dans la perspective d'un nouvel investisseur, ça peut être forcément intéressant, notamment dans le contexte marseillais. Ça ne me surprend qu'à moitié finalement".

Il sait parler aux joueurs

Si Campos est un expert du trading de joueurs, il est aussi un directeur sportif à poigne, ce qui a manqué cruellement à l'OM. En bonne osmose avec son compatriote Jardim à l'ASM, sa situation s'est finalement dégradée lorsque les dirigeants du Rocher lui ont mis dans les pattes un Claude Makélélé qui n'a pourtant pas fait de vieux os. Aujourd'hui, c'est un autre recruteur en vogue qui fera le bonheur de l'ASM en la personne d'Antonio Cordon, de Villareal. Mais Campos laisse aussi un bon souvenir dans sa gestion du vestiaire monégasque : "C'est quelqu'un de très carré et qui sait parler franchement aux joueurs, affirme Florian Fieschi, comme j'ai pu le voir avec des Martial ou des Carrasco. Il est cash, et ça pourrait coller avec le contexte marseillais. Il aime quand ça bouge".

Une rumeur encourageante ?

Autre argument qui plaide en sa faveur, ses bonnes relations avec les fonds d'investissements portugais, incontournables aujourd'hui, et évidemment présents à Marseille avec Doyen Sport ou encore l'agent Paulo Tavares, qui faisait état d'une réunion à La Commanderie avec les dirigeants marseillais hier mardi. "Les Portugais sont en pointe actuellement dans le monde des transferts, explique Fieschi. Et au-delà des polémiques avec les fonds, on constate que leurs méthodes de travail sont souvent très efficaces et que les clubs sont souvent gagnants. Mais Campos est avant tout un vrai directeur sportif". Un directeur sportif qui a donc mis un terme à son aventure monégasque et qui pourrait bien chercher un nouveau challenge après avoir fait le tour de la question sur le Rocher. Un club bouillant comme l'OM pourrait donc l'intéresser, à condition évidemment d'avoir des moyens à sa disposition. Le moins que l'on puisse dire est qu'on en est encore loin aujourd'hui, mais l'actualité de l'OM pourrait rapidement accélérer, comme le souhaitent ses supporters. Le nom de Luis Campos pourrait alors devenir une vraie piste et relancer un mercato parmi les plus mornes de l'histoire du club... .

Commentaires