Nagy : pourquoi l'OM doit se dépêcher .

2 juillet 2016 - 11:38

Depuis une dizaine de jours, le nom d'Adam Nagy revient dans toutes les conversations des suiveurs du mercato olympien. Déjà, les rumeurs, habituellement abondantes, ne le sont plus vraiment en cette période de vaches maigres. Mais il s'agit surtout d'une piste très intéressante, concernant l'un des meilleurs jeunes joueurs aperçus à l'Euro et, de plus, dans un secteur du milieu de terrain où l'OM risque d'avoir de gros besoins.

Une technique venue du futsal

Mais tout d'abord, tachons de savoir qui est cet Adam Nagy (21 ans), international hongrois de Ferencvaros. "Il a une histoire intéressante, explique au Phocéen le journaliste du Nemetzi Sport Matyas Szely, car il a été renvoyé de l'académie où il jouait à cause de son physique, trop petit et trop frêle. C'est la raison pour laquelle il s'est mis au futsal, encouragé par deux jeunes coachs, Adam et Gabor Wagner, qui croyaient en ses qualités. Il a par la suite rejoint une académie montée par un Anglais en Espagne, La Manga. C'est en 2013 que Ferencvaros est venu le chercher, et il a fait ses débuts en équipe première en 2015. Il est rapidement devenu titulaire et a joué un grand rôle dans la conquête du titre national. Il a même été élu révélation de la saison par la fédération".

"Un potentiel énorme"

Pour trouver une comparaison en Ligue 1, on pourrait penser au Niçois Koziello ou au Lyonnais Darder. Un milieu omniprésent à la récupération et capable d'accélérer dans le sens du but. "C'est un milieu défensif axial qui prend le jeu à son compte, confirme Szely. Il est assez rapide et il a surtout une grande qualité de passe. Il doit prendre encore plus de risques dans son jeu, car ses qualités le lui permettent. À son poste, il est le meilleur en Hongrie et son potentiel est vraiment énorme". Un potentiel qui n'a évidemment pas échappé aux recruteurs, tel Jean-Philippe Durand, le scout en chef de l'OM, qui aurait selon L'Equipe déjà fait le déplacement jusqu'en Hongrie et aurait même obtenu l'accord du joueur. On parlait il y a une semaine d'une indemnité de 1,5M€.

Seulement voilà, Durand ne serait pas le seul à avoir son accord, puisqu'on a pu lire à peu près la même chose à propos du Benfica et surtout de Southampton, avec qui les discussions seraient très avancées. Mais l'OM garde sa chance, car on a appris hier que l'arrivée de Claude Puel sur le banc des Saints bloquait pour le moment leur recrutement : "On parle de l'OM en Hongrie, confirme Matyas Szely, mais surtout depuis quelques jours de Benfica et de Southampton. J'espère qu'il choisira un club où il jouera et continuera à progresser. C'est d'ailleurs ce qu'a déclaré son agent, que sa progression passait devant l'aspect financier".

On espère surtout qu'elle passera par l'OM. À ce prix-là, ce serait dommage de passer à côté... .

Commentaires