Pologne - Portugal : 16 joueurs sont déjà venus au Vélodrome .

30 juin 2016 - 15:56

Ce jeudi, la Pologne va affronter le Portugal au stade Vélodrome pour le premier quart de finale de cet Euro 2016. Les supporters des deux camps ont déjà envahi la ville. Si l'affiche est inédite à ce stade de la compétition, les principaux acteurs de ce match ne découvriront pas à cette occasion l'enceinte du boulevard Michelet. Ils sont pas moins de seize dans les deux groupes à avoir déjà joué au Vélodrome ! 

Opposés à Porto en poule, les Marseillais d'Alain Perrin tombent de haut au Vélodrome face aux futurs vainqueurs de la compétition en octobre 2003. José Mourinho et ses hommes impressionnent autant par leur maîtrise tactique que par leur roublardise. Leur patron en défense, Ricardo Carvalho, n'est pas en reste, avec un avertissement en fin de partie pour gain de temps. Les Dragons s'imposeront 3-2. 

Bruno Alves et Ricardo Quaresma étaient venus au Vélodrome en 2007 dans le cadre de la phase de poule de la Ligue des champions avec le FC Porto. Une rencontre que les Portugais avaient largement dominée mais où ils s'étaient retrouvés menés par un but de Mamadou Niang, avant qu'un certain Lucho Gonzalez n'égalise sur penalty. Si le défenseur central avait livré un match plutôt correct, le buteur pour la qualification en huitièmes contre la Croatie avait vécu l'enfer face à son adversaire direct. Ailier gauche, il s'était fait promener tout le match par l'arrière droit de l'OM, Laurent Bonnart, qui avait sûrement signé ce soir-là le plus grand match de sa carrière. 

En 2009, l'OM doit gagner le Real Madrid par trois buts d'écart pour espérer sortir de sa poule de Ligue des champions, où se trouve également le Milan AC. Mais pour cette dernière journée début décembre, Cristiano Ronaldo met rapidement tout le monde d'accord avec un superbe coup franc, avant de marquer un deuxième but tout en vitesse à Mandanda en fin de partie. Le Real Madrid s'imposera 3-1, avec également Pepe qui dispute tout le match en charnière centrale. 

Qualifiés pour les huitièmes de finale en 2011, les hommes de Deschamps tombent sur Manchester United, le futur finaliste de l'épreuve. A l'aller au Vélodrome, les deux équipes se neutralisent dans un 0-0 bien fermé. Nani, bien pris par Taye Taïwo, Stéphane Mbia et Souleymane Diawara, ne se signale quasiment pas dans la partie. 

Mal en point en championnat, l'OM de Didier Deschamps cartonne en Ligue des champions en 2011-2012. Après une victoire à Athènes contre l'Olympiakos, ils font voler en éclat le champion d'Allemagne, le Borussia Dortmund, au Vélodrome avec un doublé d'André Ayew et une réalisation de Loïc Rémy. Robert Lewandowski est muselé par un Nicolas Nkoulou impressionnant. Lucas Piszczek n'a pas non plus l'occasion de montrer son talent ce jour-là, tout comme Jakub Blaszczykowski, qui entre à l'heure de jeu. Les trois hommes prendront leur revanche deux ans plus tard, avec une victoire 2-1 au Vélodrome en décembre 2013 et une ouverture du score au bout de cinq minutes de l'attaquant polonais. Avec cette défaite, l'OM terminera sa poule avec un zéro pointé qui fait tache.

Avant de devenir un monstre au FC Séville, Grzegorz Krychowiak était l'un des hommes du renouveau du stade de Reims. Il découvre le Vélodrome lorsque son équipe retrouve la Ligue 1, pour la dernière journée du championnat 2012-2013. Reims maintenu, l'OM assuré d'être second, le match n'a strictement aucun enjeu et se termine par un 0-0 sans saveur. La fête était ailleurs, pour la célébration des 20 ans du sacre en Ligue des champions. Le milieu défensif reviendra quelques mois plus tard pour une victoire 3-2 qui enfoncera alors un peu plus l'OM de Baup.

Recrue majeure de Monaco à l'intersaison 2013 avec James Rodriguez et Falcao, Joao Moutinho découvre le Vélodrome en septembre 2013 pour une victoire 2-1 et un but de la victoire signé Emmanuel Rivière. Il reviendra l'année suivante et ouvrira le score à la première minute de jeu, avec une scène mémorable où il veut récupérer le ballon auprès d'un ramasseur de balle mais l'adolescent refuse de le lui céder. A la fin, l'OM de Bielsa réussit à renverser la tendance pour une victoire 2-1. 

Pour démarrer la campagne de Ligue des champions 2013-2014, l'OM de Baup accueille Arsenal. Les Olympiens s'inclinent (1-2) mais dans le temps additionnel, Jordan Ayew ajuste tout de même Wojciech Szczesny sur penalty. 

Prometteur à Caen, Raphaël Guerreiro découvre l'élite en 2013 avec Lorient. Pour le match retour au Vélodrome, il est sur sa ligne à dix minutes de la fin pour dégager un ballon chaud. Malheureusement pour lui, il atterrit dans les pieds d'André-Pierre Gignac qui délivre le Vélodrome pour une victoire 1-0. Une erreur de jeunesse pour l'arrière gauche qui a depuis pris une toute autre dimension.

Anthony Lopes, le gardien remplaçant du Portugal, est titulaire à Lyon depuis 2013. En mai 2014, il était venu pour la première fois en tant que titulaire pour repartir avec quatre buts dans la musette. Un doublé de Gignac, un but de Thauvin, mais surtout le dernier but sous le maillot olympien de Souleymane Diawara, d'une belle tête sur un coup franc joué dans la surface. 

Titulaire sur l'aile gauche avec Braga, Rafa n'aura pas fait un match mémorable avec Braga en novembre dernier. Peut-être la faute à ses crampons, ce qui sera l'excuse de toute son équipe après la défaite (1-0), eux qui prétendaient s'être fait dérober leurs chaussures en arrivant à Marseille. Michy Batshuayi n'avait pas manqué de les chambrer à la fin de la rencontre, comme vous pouvez le voir dans la vidéo.

Kamil Grosicki a découvert le Vélodrome d'une bien drôle de manière, les supporters olympiens ayant décidé de faire grève pour le premier quart d'heure du dernier OM-Rennes. Mais comme ses coéquipiers, l'ailier rennais n'en a eu que faire. Il n'y avait pas encore dix minutes de jeu qu'il envoyait un long ballon sur son défenseur central, pour une passe décisive et un 0-2 au tableau d'affichage. L'équipe de Rolland Courbis s'imposera finalement 5-2 .

Commentaires