Payet : "Quand on a joué à l'OM..." .

30 mai 2016 - 13:03

La revue de presse du jour, en ce lundi 30 mai.

Payet : "Quand on a joué à l'OM..."
Le milieu offensif des Bleus revient sur les matchs amicaux du mois de mars où, rappelé, il jouait sa place à l'Euro. "Si j'étais passé à côté, ça aurait été compliqué pour moi de revenir dans le groupe. Il y a quelques années, je ne me serais pas remis de mes deux ballons perdus en début de match contre les Pays-Bas, le match aurait été fini pour moi... Là, je n'ai pas cogité. La période marseillaise m'a fait gagner en maturité. Quand on a joué à l'OM, on peut jouer partout". Retrouvez toute l'actualité sportive dans L'Equipe.

Margarita Louis-Dreyfus lâche l'OM pour 40 millions d'euros. 
MLD sait que vendre le club lui permettrait de faire des économies, puisque le club a un déficit structurel. Elle l'estime à environ 40 millions d'euros. Un intermédiaire ayant rencontré Igor Levin justifie le tarif : "Le stade Vélodrome appartient à la mairie. Le club verse 4 millions d'euros pour le loyer. Il n'y a pas d'actif fort au sein du vestiaire. La seule chose forte, c'est la marque. Mais c'est immatériel". Si certains conseillent à MLD de vendre coûte que coûte, l'avocat russe préconiserait d'attendre pour récupérer une somme d'argent plus importante. Retrouvez l'info, le talk et le sport sur RMC Sport.

Le côté sombre de Lassana Diarra
Depuis ses déclarations piquantes à propos de son probable départ de l'OM, c'est peu dire que Lassana Diarra n'est plus à la mode. De nombreux reproches lui sont faits, notamment celui d'avoir choisi ses matchs, ce que dément son entourage : "Il a fait des efforts pour le club. Il a diputé plusieurs rencontres avec une inflammation au genou". Mais sa réserve pour Zambo-Anguissa a elle été confirmée par un intime du vestiaire : "Comme il veut rattraper le temps perdu, il a affiché clairement ses préférences en terme de coéquipiers à ses côtés. Le problème, c'est qu'il n'aide pas ses partenaires". Retrouvez toute l'actualité régionale dans La Provence.

 

Commentaires