Un effectif décimé en juin ? .

1 mars 2016 - 12:50

Alors que l'heure est au questionnement, voire à l'inquiétude, concernant l'avenir du club dans les mois à venir, le principal point d'intérêt des supporters cette saison est de savoir quand, et par qui, l'OM sera racheté. Un jeu de devinettes des plus incertains, sachant que l'actionnaire et son représentant ne cessent de brouiller les pistes en "re-toilettant" le club d'un côté, et en affirmant ne pas être vendeurs de l'autre. Une seule chose paraît certaine : la quête d'éventuels investisseurs permettant à l'OM de ne pas sombrer plus profond qu'il ne l'est déjà.

La vraie question est là. Après une dernière saison ayant vu s'envoler - gratuitement ou pas - les meilleurs éléments de l'effectif comme Gignac, Ayew, Payet, Imbula et Thauvin, le spectre de nouveaux départs massifs pointe à l'horizon du prochain printemps. En effet, comme cela semble se dessiner, l'OM de Vincent Labrune file tout droit vers une troisième saison sans Champions League et, ainsi, sans les ressources qui vont avec. Ce délitement sportif s'accompagnera inévitablement d'un énième déficit financier, autrement dit, d'absence de moyens pour recruter comme il se doit.

Sans apport rapide d'argent frais, l'OM risque donc de voir partir de nouveau ses meilleurs éléments. Steve Mandanda et Nicolas Nkoulou ont déjà commencé à faire leurs cartons, sans compter Alayxis Romao, lui aussi en fin de contrat. Les valises des joueurs prêtés comme Manquillo, Silva, Thauvin, Isla, Fletcher et De Ceglie sont également prêtes à partir en soute. Tous ne seront pas regrettés, mais l'Espagnol, le Chilien et l'Ecossais sont des titulaires en puissance.

Enfin, et c'est le plus inquiétant, on voit mal comment cet OM sans le sou va refuser les offres étrangères pour ses meilleurs éléments. Après les avoir laissés murir une saison de plus, la Premier League va fondre sur Michy Batshuayi et Benjamin Mendy, c'est quasiment acquis, voire Brice Dja Djédjé dont la vitesse et la qualité de centre feront le bonheur d'un Norwich ou d'un West Brom. Le profil d'ailier percuteur et buteur de GK Nkoudou va aussi faire bouger les managers anglais, c'est une certitude. Enfin, le retour triomphal de Lass Diarra ne laissera personne de marbre, de l'Angleterre à l'Italie, en passant par l'Espagne, l'Allemagne et même la Chine, que l'on voit arriver gros comme une pagode.

Conclusion, voici à quoi pourrait ressembler l'équipe de l'OM l'été prochain dans ce scénario noir que l'on ne peut écarter. Pour les postes non pourvus, faites vos jeux :

Commentaires