OM-Bilbao : voilà la vraie coupe d'Europe .

18 février 2016 - 08:49

VS OM-Athletic Bilbao | Europa League | 1/16e finale
Jeudi 18.02.2016 | 21h05 sur
à Marseille (Stade Vélodrome)
Arbitre : G.Thomson

Le onze probable de l'OM : Mandanda (g) - Isla, Rolando, Nkoulou, Manquillo - Romao, L.Diarra - Alessandrini, Barrada, Nkoudou - Batshuayi (ou Fletcher)
 

 Le onze probable de Bilbao : Hererrin (g) - Lekue, Etxeita, Laporte, Balenziaga - Elustondo, Benat - Susaeta, Eraso, I.Williams - Aduriz

La star

Aritz Aduriz
Il a attendu l'année de ses 35 ans pour pondre une saison de feu. Mais force est de constater que ça valait le coup d'attendre : l'attaquant est en pleine réussite, tout ce qui touche se transforme en but. L'OM est prévenu, ce n'est pas un simple pivot qu'il y a en face. 

Le portier

Iago Herrerin
Le titulaire a beau figurer parmi les meilleurs portiers de Liga, Bilbao continue de faire confiance à la doublure Herrerin pour l'Europa League. En même temps, quoi de plus logique pour un élément qui n'a rien à se reprocher sur les dix matchs européens qu'il a disputé. 

La pépite

Inaki Williams
Rapide, puissant, c'est une des sensations de la Liga, capable de mettre des buts spectaculaires qui font de l'ombre aux réalisation de Messi et Cristiano Ronaldo. S'il n'est pas annoncé en Premier League pour un montant supérieur à Batshuayi, c'est bien parce que son club est connu pour être dur en affaire. 

Le Français

Aymeric Laporte
Le grand stoppeur, élégant, s'était demandé il y a quelques semaines ce qu'il devait faire pour attirer l'attention de Didier Deschamps. Convoité par Vicente Del Bosque pour la Roja, Laporte est bien plus qu'un simple international espoir français. 

LES YEUX DU SITE .

Fletcher et Michy ?

Un peu plus de dix jours après la réception de Paris, l'OM va de nouveau jouer contre un adversaire de prestige au stade Vélodrome. Mais la configuration ne sera pas la même. Quasi-pleine contre le PSG, l'enceinte marseillaise ne sera remplie qu'au tiers. De quoi destabiliser l'équipe de Michel ? L'handicap numéro 1 vient peut-être de la suspension de Cabella. Pour le remplacer, Barrada, qui évolue plus bas mais qui est peut-être plus dans un registre de passes, tient la corde. Mais Michel n'exclut pas une association Fletcher-Batshuayi en attaque. Avec un jeu plus direct donc, mais pas forcément moins plaisant. 

Match référence ?

En face, il y a la quasi-certitude d'avoir une équipe qui va vouloir jouer. Peut-être même impressionner, marquer les esprits, comme les Basques l'avaient fait il y a quatre ans au même stade de la compétition face à Manchester United. Mais cette opportunité, aucun règlement n'empêche l'OM de la saisir. Face à un adversaire plus fort mais peut-être moins intouchable que le PSG, Marseille a l'occasion, enfin, de tenir son match référence qui peut ainsi lancer sa fin de saison sur tous les tableaux. Au pire, ce n'est pas tous les jours qu'une équipe vient pour ne pas rester derrière en attendant que le public se retourne contre sa propre équipe. Autant en profiter. 


Les dernières
rencontres de l'OM

14/02/16 | L1, 26e journée
NICE 1-1 OM

11/02/16 | Cdf, 1/8e
TRELISSAC 0-2 OM

07/02/16 | L1, 25e journée
OM 1-2 PSG

02/02/16 | L1, 24e journée
MONTPELLIER 0-1 OM

29/01/16 | L1, 23e journée
OM 1-1 LILLE


Les dernières
rencontres de Bilbao

13/02/16 | Liga, 24e journée
REAL MADRID 4-2 BILBAO

06/02/16 | Liga, 23e journée
BILBAO 0-0 VILLAREAL

30/01/16 | Liga, 22e journée
GETAFE 0-1 BILBAO

27/01/16 | Copa del Rey, 1/8e retour
BARCELONE 3-1 BILBAO

24/01/16 | Liga, 21e journée
BILBAO 5-2 EIBAR

LE PRONO DU SITE .

 

NOTRE PRONO :

MARSEILLE 2-1 BILBAO


D'ordinaire, l'OM a du mal à domicile en championnat, car il faut faire le jeu. Mais en coupe d'Europe, la donne est différente. Ce qui compte, c'est de ne pas encaisser ce fameux but à domicile qui peut compter double en cas d'égalité sur les deux matchs. La configuration sera différente et l'OM pourra ainsi surprendre, prouver que cette équipe vaut bien mieux que son classement actuel en France. .

#avant-match #OMAB_20160216

Commentaires